Construction de deux cuisines scolaires à Naxiendy au Laos – Juil. 2014

RSF se joint à l’association Compter Sur Demain (pour en savoir plus sur cette ONG, rendez-vous en bas de la page Nos Partenaires) dans le but d’aider les écoliers dans le nord du Laos (Cf. la carte ci-dessous). 

LogoCSD

 

Après avoir été isolée du reste du monde pendant deux décennies, la République Démocratique Populaire Lao connaît aujourd’hui la paix et une certaine stabilité de ses structures politiques et économiques. Elle reste cependant l’un des pays les plus pauvres de l’Asie du Sud-Est. Représentant près de la moitié des 6 millions d’habitants au Laos, les minorités ethniques sont laissées à l’écart du développement de leur pays. Elles vivent en effet dans les régions rurales les plus pauvres et souffrent du manque d’infrastructures mais aussi de pénurie alimentaire et des conséquences de la dégradation de l’environnement. L’accès à l’éducation dans ces zones isolées reste préoccupant avec un taux de scolarisation faible, un enseignement peu qualitatif et des conditions sanitaires souvent déplorables. Les raisons sont multiples : habitats dispersés, moyens de communication réduits, carence en écoles et professeurs, pauvreté des populations ou encore manque d’intérêt des familles rurales pour l’éducation, notamment des filles.

CarteLaosjpg

L’établissement scolaire de Naxiendy accueille 829 élèves dont la moitié est originaire de villages éloignés. Les mauvaises conditions d’hébergement de ces derniers ont amené Compter Sur Demain à financer un pensionnat en 2012 qui sera agrandi en 2015. 278 pensionnaires et 7 professeurs sont désormais logés dans les dortoirs au sein de l’école, mais cet ensemble ne dispose pas aujourd’hui de structures pour la préparation et la prise des repas. Les pensionnaires font la cuisine dans des petits abris de bambous et s’exposent ainsi à des risques d’incendies, d’accidents domestiques et à des maladies bactériennes et infectieuses qui touchent de nombreux enfants au Laos. 

CentreScolaire1

RSF va financer le projet qui consiste à construire deux cuisines/réfectoires de 48 m2 dans l’enceinte du pensionnat. Le bâtiment, érigé sur une dalle de ciment, sera composé d’une pièce unique coiffée d’une toiture en tôle de qualité supérieure. Les murs seront construits en briques jusqu’à mi-hauteur puis remplacés dans la partie supérieure, par une claustra de bois permettant de laisser pénétrer la lumière et ventiler naturellement la pièce. 

Du mobilier et du matériel de cuisine seront également financés par l’association ainsi que des graines et des outils de jardinage pour favoriser la culture de petits jardins potagers par les pensionnaires. La première photo ci-dessous est un bâtiment déjà réalisé dans une autre commune et qui, ayant prouvé son efficacité, servira de modèle pour les deux cantines qui seront construites à Naxiendy. 

CentreScolaire2

Il est prévu que les travaux commencent en octobre 2014 et se terminent en mars 2015. Nous vous tiendrons informés de leur avancement.